J’ai déjà évoqué dans un précédent article, le concept de Simplicité Volontaire. Selon la définition de Ekopédia:

La simplicité volontaire consiste à adopter un mode de vie moins dépendant de l’argent qui vise à satisfaire ses vrais besoins, c’est-à-dire tracer la ligne entre ses besoins et ses désirs. On parle aussi parfois de frugalité.

Ce mouvement a pris de l’ampleur dans les années 90, parce qu’après l’euphorie des années 80, certains consommateurs, quand ils ne se retrouvaient pas surendettés, découvraient que, malgré leurs possessions, leur argent, il n’étaient pas heureux. La Simplicité Volontaire apportait des solutions pour vivre mieux avec moins, des solutions qui, en ces temps de crise, pourraient nous aider à surmonter au quotidien cette période de récession.

Voici donc une liste de principes issus de la Simplicité Volontaire qui permettent de faire des économies à court ou moyen terme et nous reconnecte avec nos véritables besoins. La crise économique, c’est aussi l’occasion de réfléchir à notre manière de vivre, de consommer et de renoncer à un mode de vie actuel qui n’est pas viable à long terme et épuise les ressources du monde aux dépens des pays pauvres.

Faire soi-même

—> Jardin

  • Cultiver un potager, un verger pour disposer de fruits et légumes de qualité (dans son jardin, sur un balcon, dans des jardins collectifs, des jardins partagés…)

Pour le faire au moindre coût:
- Faire des semis, c’est plus économique qu’acheter des plants et permet de découvrir des variétés anciennes que l’on ne trouve pas dans le commerce.
- Cultiver sans pesticides, c’est possible et permet de manger bio à moindre coût
- Récupérer l’eau de pluie pour arroser
- Faire du compost avec les déchets de cuisine et du jardin pour fertiliser

—> Maison

  • Auto-construire

@utoconstruction

  • Fabriquer ses cosmétiques

  • Fabriquer ses produits ménagers

Recettes écologiques et économiques pour l’entretien de la maison par Raffa

  • Cuisiner, éviter les plats tout prêts

  • S’inscrire à des réseaux d’échanges de savoir pour connaître les techniques

Mouvement des Réseaux d’Echanges Réciproques de Savoirs

Réduire sa consommation

—> Résister à la tentation

  • Ne pas se balader dans les temples de la consommation pour passer le temps (grandes surface, magasins…)

  • Avant un achat se poser la question de savoir si l’objet mérite l’équivalent de x heures de travail (donc coût en temps + en argent) parce qu’un objet sensé nous faire gagner du temps peut nous en faire perdre beaucoup pour l’acquérir

  • Acheter avec de l’argent liquide plutôt qu’avec la carte bleue

  • Réfléchir avant d’acheter (Est-ce que j’en ai vraiment besoin?…)

  • Refuser la publicité à la télé, dans sa boîte à lettres pour ne pas être tenté

Stop Pub


—-> Refuser le gaspillage

  • Fermer les rideaux et les volets pour garder la chaleur en hiver

  • Recycler les restes de cuisine

  • Recycler le papier

  • Éviter d’imprimer

  • Installer un réducteur de débit sur les robinets d’eau

  • Installer un stop douche à la salle de bain

  • Faire réparer plutôt que jeter et racheter (amener ses chaussures chez le cordonnier…)

  • Manger avec frugalité (Manger trop fait grossir et surcharge notre foie. A Okinawa, une île japonaise connue pour la longévité exceptionnelle de ses habitants, on mange bien mais peu, jamais à satiété…)

  • Récupérer l’eau de pluie

  • Profiter au maximum de la lumière naturelle

—> Alléger ses charges

  • Se libérer des dépendances qui coûtent chers et sont dangereuses pour la santé (tabac, alcool…)

  • Avoir des loisirs peu coûteux en abonnement, en déplacement (Pourquoi payer un abonnement dans un salle de sport alors qu’on peut pratiquer la plupart des activités en plein air?)

  • Éviter au maximum de s’endetter (agios, crédits…)

  • Déménager dans une maison plus petite

  • Déménager dans un quartier moins cher, moins mode

—> Trouver des alternatives

  • Emprunter livres, CD, DVD, revues à la bibliothèque

  • Louer

  • Récupérer, donner, échanger par le biais des sites de dons

RECUPE.net
Donnons.org

  • Occuper ses enfants avec des activités créatives et peu coûteuses (pâte à sel, ballades… Pas de doute, les enfants ont plus besoin qu’on leur accorde du temps que d’objets inutiles et polluants)

  • Troquer

  • Redécouvrir sa région pour les vacances

  • Échanger sa maison pour les vacances

Réduire son impact écologique négatif

Oui une démarche écologique peut générer des économies… Famille Gaspi contre Famille Ecolo: 4800 euros d’écart par an! Sur Econo-Ecolo.org

—>Transport

  • Réduire les déplacements

  • Adopter les transports en commun

  • Se déplacer à vélo dès que possible

  • Convoiturer

—> Alimentation

  • Acheter des produits de saison (les produits hors saison sont en général plus chers)

  • Manger moins de viande (La viande c’est cher et une consommation importante a des conséquences sur notre santé et sur l’environnement)

  • Bien s’alimenter pour rester en bonne santé (être en mauvaise santé, ça coûte cher et le lien entre alimentation et santé n’est plus à prouver)

  • Faire ses achats chez des producteurs où l’on cueille soi-même les légumes et fruits (ils n’ont pas fait des milliers de kilomètres pour arriver dans notre assiette)

—> Énergies

  • Utiliser des objets rechargeables (piles rechargeables, dynamo…)

  • Cuisiner en consommant moins d’énergie (cuisson solaire, profiter du feu de cheminée…)

Le blog sur la cuisson solaire

Être autonome

  • Manger des plantes et fleurs sauvages, champignons (L’homme pratique la cueillette depuis la nuit des temps, c’est gratuit et très sain)

  • Inventer et créer des outils qui offrent plus d’autonomie

Désencombrer

  • Vendre le surplus de ses affaires au vide-grenier, trocs etc..

  • Se débarrasser de tous les gadgets qui grèvent notre budget (portables…)

Échanger, partager, nouer des liens

  • S’inscrire dans un SEL, un réseau d’entraide, d’échange de savoirs…

SEL’idaire

  • Échanger, partager le matériel de jardin, de bricolage avec ses voisins, amis… (Il n’y a pas de honte à demander un service, un outil à un voisin et ce genre d’échange permet de nouer des liens)

  • Faire des ateliers cuisine collective, en famille, entre amis (atelier confiture, conserves…)

  • Éteindre la télévision (Pas de télévision, c’est une économie d’énergie et plus de temps pour ses proches. La dernière tempête et ses coupures d’électricité ont permis à certaines personnes de renouer des liens avec leur entourage…)

Plus d’économie? Jetez un œil sur Méthodes pour économiser dans une optique de Simplicité Volontaire et Méga liste de trucs pour économiser sur le site de François Privé